Une initiative du Réseau Avant de Craquer
(Une fédération d’organismes voués au mieux-être de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale.)
1 855 CRAQUER
(272-7837)

Pour aider sans filtre, cherchez ici :

La maladie mentale, sans tabou!

Contrairement aux maladies physiques, les maladies mentales sont encore porteuses de préjugés. Par exemple, les gens peuvent croire que toutes les personnes atteintes de maladie mentale sont dangereuses, alors que c’est loin d’être le cas. Ces préjugés viennent de l’ignorance ou de la méconnaissance de la réalité. Pourtant, la maladie mentale est de plus en plus reconnue dans notre société. À preuve, une personne sur cinq (20%) est affligée par une forme de maladie mentale. Les plus courantes sont la schizophrénie, le trouble bipolaire, la dépression sévère et persistante, le trouble de personnalité limite et les troubles anxieux dont le trouble obsessionnel-compulsif.

Tu peux aussi être porteur de préjugés. C’est pourquoi il est important de faire la lumière sur tes peurs et déterminer si elles sont fondées. Tu peux par exemple penser être responsable de la maladie de ton proche, qu’il serait dangereux de le laisser seul, etc. En te détachant de tes préjugés, tu pourras ajuster ton regard et le soutien que tu pourras lui accorder. Tu seras aussi plus à l’aise de sensibiliser l’entourage et l’amener à mieux comprendre les problèmes que vit ton proche et ta famille.

Tu peux faire partie de la solution pour changer la façon dont les gens perçoivent les personnes qui ont un problème de maladie mentale, briser les tabous, réduire la stigmatisation.

On peut t’aider à t’impliquer, SANS FILTRE.

Les causes de la maladie mentale

En termes simples, les maladies mentales sont liées à des dérèglements dans la chimie du cerveau et de la pensée, qui peuvent être déclenchés par des événements et difficultés de la vie. Sur le plan génétique, on n’hérite pas d’une maladie mentale, on hérite uniquement de la tendance à la développer.

Plusieurs facteurs peuvent avoir un effet sur le développement de la maladie. À titre d’exemple, au niveau biologique on peut penser à des dommages prénataux, des traumatismes physiques, des infections et des déséquilibres chimiques dans le cerveau. Pour ce qui est des facteurs psychologiques et sociaux, des éléments tels que l’absence de soutien social, de mauvais traitements durant l’enfance, la violence familiale, le chômage et les changements importants dans la vie peuvent influencer le déclenchement de la maladie.

Quelques mythes à propos de la maladie mentale

Voici certains mythes sur la maladie mentale. Nous sommes convaincus que tu en as entendu d’autres. Peut-être même partages-tu certaines de ces fausses croyances …

  • La personne atteinte d’une maladie mentale est moins intelligente que la moyenne de la population.
  • Lorsqu’une personne atteinte de maladie mentale a des propos incohérents, il faut tenter de la convaincre que ses pensées sont irrationnelles.
  • Il vaut mieux ignorer une personne atteinte de maladie mentale quand elle présente des symptômes de sa maladie.
  • Les personnes atteintes d’une maladie mentale sont incapables de travailler.
  • On ne peut rien faire pour une personne atteinte de maladies mentales.
  • La maladie mentale provient d’une enfance malheureuse ou de mauvais parents.

Si tu veux t’impliquer pour faire évoluer les mentalités, tu peux te documenter sur des sites Web proposés dans le bas de la page. Aussi, tu peux nous contacter, SANS FILTRE, et nous te proposerons des moyens pour te faire entendre.

À retenir

On parle de plus en plus de santé mentale. Une personne sur cinq est affligée par une forme de maladie mentale. Pourtant, il reste encore beaucoup de mythes et de préjugés. La meilleure façon de changer les choses est l’information et la sensibilisation.

Il y a rarement un seul facteur qui explique le développement de la maladie mentale. Il y a des facteurs biologiques et psychologiques qui peuvent influencer le déclenchement de la maladie.

Tu peux faire partie de la solution, t’impliquer pour faire changer les mentalités.

Liens vers des textes complémentaires

Les préjugés et les mythes dans le guide L’Indispensable (pages 40 à 45)

Site de l’Association québécoise pour la réadaptation psychosociale (AQRP)